Le Maroc se dirigerait-il vers l'encouragement d'une industrie nautique?

Industrie
Typography

Un nouvel arrêté du Ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Économie Numérique n°1962.19 du 18 juin 2019 a été publié au Bulletin Officiel n°6804 du 15/08/2019, complétant l’arrêté n°1308-94 fixant la liste des marchandises faisant l’objet de mesures de restrictions quantitatives à l’importation de matériels nautiques.

 

Désormais, l’importation des bateaux gonflables rigides ou semi-rigides, moteurs de type hors-bord pour la propulsion de bateaux, à piston alternatif ou rotatif, à allumage par étincelles, et moteurs de type hors-bord pour la propulsion de bateaux, à piston, à allumage par compression (Annexe VII.01 de la R.D.I.I) seront soumis à des licences d’importation, et ce conformément aux dispositions de ce nouvel arrêté.

Normalement la mise en place d'un tel dispositif couplé à d'autres mesures comme la promulgation de normes techniques nationales concernant ce matériel, pourrait permettre d'encourager des investissements dans une industrie nautique et de fabrication de moteurs marins.

Néanmoins cette mesure, ne fera pas que des heureux, puisque les principaux concernés par cette mesure de restrictions, seront les importateurs distributeurs de ce matériel nautique, sauf s'ils décident d'investir cette industrie avec leurs partenaires étrangers et dans ce cas-là tout le monde serait gagnant et principalement l'économie nationale.

Recevez notre newsletter
Pas de connexion Internet