Discussions sur des mesures à court terme pour réduire les émissions de GES des navires

Marine Marchande
Typography

L'OMI reste déterminée à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) des navires, même si la pandémie de COVID-19 a entraîné le report d'importantes réunions sur la protection de l'environnement marin et a obligé la communauté maritime à se concentrer sur d'autres questions urgentes, comme les relèves d'équipages et le rapatriement des gens de mer. Afin de maintenir l'élan en faveur de la mise en œuvre de la Stratégie initiale de l'OMI concernant la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) provenant des navires, l'OMI tiendra du 6 au 10 juillet une session de discussion préliminaire, informelle et virtuelle, portant sur les mesures à court terme de réduction des émissions de GES des navires.

Cette session informelle permettra à tous les États Membres de l'OMI et aux organisations internationales dotées du statut consultatif auprès de l'OMI d'échanger leurs points de vue et de partager des informations à jour sur diverses propositions techniques et opérationnelles visant à réduire l'intensité des émissions de carbone provenant des navires. Des discussions devraient aussi porter sur l'évaluation des impacts de ces propositions sur les États.

En raison de la nature informelle des discussions, la session de discussion ne devrait pas permettre de prendre de décisions, mais servira plutôt à faire progresser le dialogue entre les parties prenantes en prévision des futures négociations qui se tiendront lors de la prochaine réunion du Groupe de travail intersessions sur la réduction des émissions de GES provenant des navires (ISWG-GHG 7) et du Comité de la protection du milieu marin (MEPC 75). Ces deux réunions pourraient se tenir plus tard cette année.

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir