Ramadan : Hausse de 84% des Produits de la pêche côtière et artisanale commercialisés au niveau du port de Safi

Pêche
Typography

Safi - Les produits de la pêche côtière et artisanale commercialisés au niveau du port de Safi ont enregistré, durant les trois premières semaines du mois du Ramadan, une hausse de 84% par rapport à la même période de l’année écoulée.

 Selon des données de l’Office National des Pêches (ONP), les produits de mer commercialisés au niveau du port de Safi ont affiché durant ce mois sacré qui coïncide cette année avec le confinement et l’état d’urgence sanitaire, une hausse de 84% en valeur (23,434 MDH) et 190% en poids (7.048 tonnes), comparativement à la même période de l’année dernière (9,917 MDH en valeur pour 2368 tonnes).

Les captures de sardine arrivent en tête avec une hausse de 98% en valeur, soit 19,213 MDH et 195 % en poids avec 6864 tonnes, suivies du poisson blanc avec une hausse de 41% en valeur (3,376 MDH) et 102% en poids (117 tonnes), précise la même source, relevant que les céphalopodes ont affiché la même tendance haussière, soit 150% en valeur (438.000 DH) et 163% en poids (13 tonnes).

Les prises de crustacés ont, de leur côté, enregistré une baisse de 24% au niveau de la valeur (187.000 DH) et une hausse de 6% en poids (3 tonnes), selon la même source.

Le port de pêche de Safi est l'un des points les plus dynamiques de commercialisation des produits de la mer du Maroc. En dépit du confinement et de l’état d’urgence sanitaire, l’activité y bat son plein.

Le secteur de la pêche, rappelle-t-on, constitue un pilier de l’économie locale, dans la mesure où il pourvoie plus de 50.000 emplois directs et indirects.

La flotte de pêche au niveau du port de Safi se compose de 1.319 unités, dont 64 sardiniers, 83 chalutiers, 217 palangriers et 955 barques "Flouka".

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir