Les moyens de renforcer les relations bilatérales entre le Maroc et le Pakistan et d'accroître les échanges commerciaux entre les deux pays ont été au coeur d'une rencontre, vendredi à Casablanca, entre le président de la Chambre de Commerce, d’Industrie et des Services de Casablanca–Settat, Hassane Berkani, et l'ambassadeur du Pakistan au Maroc, Hamid Asghar Khan.

Les experts considèrent que malgré la crise économique induite par la pandémie du COVID-19, le Maroc offre des plateformes industrielles avantageuses pour les investisseurs marocains et étrangers. C'est la conclusion d'un webinaire organisé le 13 janvier par la Chambre de commerce britannique pour le Maroc (BritCham).

Le déficit commercial du Maroc a atteint 181 milliards de dirhams (19,6 milliards de dollars) à la fin du mois de novembre 2021, marquant une augmentation de 37,9 milliards de dirhams (4,1 milliards de dollars) en glissement annuel, selon un récent rapport de Bank Al-Maghreb (BAM), la banque centrale marocaine.

Le Maroc a pris des mesures pour renégocier un accord de libre-échange avec la Tunisie et l'Égypte afin de protéger son propre tissu industriel et de préserver les emplois, après avoir pris une mesure similaire pour équilibrer son déficit commercial avec la Turquie.