Golfe : Ryad et Abou Dhabi rejoignent une coalition maritime dirigée par Washington

Marine Militaire
Typography

Les Emirats arabes unis ont annoncé jeudi, un jour après l'Arabie saoudite, avoir rejoint une coalition militaire maritime dirigée par les Etats-Unis pour protéger la navigation dans le Golfe, dans un contexte de tensions accrues avec l'Iran.

Washington a fait pression pour instaurer cette coalition visant à protéger le commerce maritime et les flux d'approvisionnement en pétrole qui traversent le détroit d'Ormuz.

Sa création est intervenue après une série d'attaques mystérieuses, à partir de mai, contre des pétroliers et des installations sur cette voie navigable stratégique, par laquelle transite plus d'un quart de la production mondiale de brut.

Un haut fonctionnaire du ministère des Affaires étrangères émirati a déclaré dans un communiqué que son pays rejoignait la coalition, un jour après Ryad. "Une adhésion", a déclaré Salem Mohammed al-Zaabi, directeur du département de la coopération internationale pour la sécurité, qui "vient en soutien des efforts régionaux et internationaux visant à décourager les menaces qui pèsent sur la navigation maritime et le commerce mondial".

La veille, l'Arabie Saoudite avait déclaré rejoindre cette coalition pour "assurer la sécurité des voies d'acheminement de l'énergie et l'approvisionnement continu de l'économie mondiale", selon l'agence officielle SPA.

Ces annonces interviennent également quelques jours après les attaques contre deux installations pétrolières saoudiennes, qui ont provoqué la suspension de la moitié de la production du royaume avant qu'elle ne soit partiellement restaurée.

Revendiquées par les rebelles yéménites Houthis, ces attaques ont été attribuées par Washington à Téhéran et Ryad a accusé la République islamique de les avoir "parrainées".

L'Iran a fermement rejeté ces allégations.

Mercredi, les Houthis ont menacé de frapper "des dizaines de cibles" aux Emirats.

Le Bahreïn, un pays du Golfe qui abrite la cinquième flotte américaine, a pour sa part rejoint la coalition dès le mois d'août.

Jusqu'à présent, la Grande-Bretagne et l'Australie sont les principaux membres de cette coalition à avoir accepté de fournir des navires de guerre pour participer à la sécurité de la navigation dans le Golfe.

Les pays européens ont refusé, craignant de nuire à leurs efforts pour sauver le traité nucléaire avec l'Iran.

Téhéran a saisi trois pétroliers dans les eaux du Golfe depuis juillet, dont un navire battant pavillon britannique.

Les Etats-Unis et leurs alliés du Golfe ont également accusé la République islamique d'avoir mené plusieurs attaques mystérieuses contre des navires dans la région, ce que Téhéran a nié.

You might like also

Le porte-hélicoptères amphibie français Dixmude en escale à Casablanca
jeudi, 16 janvier, 2020 à 13:08 Casablanca- Le porte-hélicoptères amphibie Dixmude, outil de commandement et de projection des forces de la marine nationale française, a accosté, mercredi, au port de Casablanca pour une escale de trois jours. …
2 Days ago
L’exercice Naval Militaire « African Sea Lion 2020 » entre la Marine Royale et l’US Navy reporté
Les bruits de botte entre l’armée américaine et les gardiens de la révolution iranienne au Moyen-Orient ont eu pour effet collatéral l’annulation de l’exercice naval militaire biannuelle entre la Marine Royale et l’US Navy « African Sea Lion 2020 ». …
14 Days ago
Pas d'image disponible
Le port de Casablanca a accueilli en escale mardi 15 octobre la frégate Guépratte, dans le cadre de l’exercice bilatéral annuel CHEBEC 2019 qui a réuni depuis Toulon deux bâtiments emblématiques des marines Royale marocaine et Nationale française, les frégates Mohammed VI et Guépratte. …
90 Days ago
Le navire colombien "Gloria" fait escale au port de Casablanca
Le navire de la marine colombienne "Gloria" fait escale à partir de ce lundi jusqu'à jeudi prochain au port de Casablanca et cela dans le cadre d'une tournée dans les cinq continents qu'entreprend le trois Mâts et qui intervient à l’occasion du bicentenaire de l’indépendance de la Colombie et de …
124 Days ago
Recevez notre newsletter