Maroc-Royaume-Uni: Quel avenir pour les relations bilatérales post-Brexit?

La Chambre de Commerce Britannique pour le Maroc organise le Jeudi 22 Octobre un webinaire sous le thème "Maroc-Royaume-Uni : Quel avenir pour les relations bilatérales post-Brexit ?".

« Les relations entre les deux pays seront d’autant plus fortes ». Une déclaration récurrente de plusieurs acteurs économiques, diplomates et hommes d'affaires Marocains et Britanniques par rapport au Brexit.

Lors de ce webinaire nous mettrons l'accent sur le diagnostic multidimensionnel des relations bilatérales, l’appréciation des impacts directs et indirects de la sortie du Royaume Uni de l'Union Européenne sur le Maroc ainsi que les détails de l'accord signé entre le Maroc et le Royaume Uni et les retombées post-Brexit sur les échanges entre les deux royaumes.

- Transition du Brexit au Royaume-Uni, où en sommes-nous maintenant ? Dans quelle mesure cette sortie de l'UE peut-elle créer une réelle opportunité entre le Maroc et le Royaume-Uni ? Quelle est la vision du nouvel Ambassadeur Britannique pour favoriser les échanges entre les deux pays ?

- Quel est l'accord d'association signé entre le Maroc et le Royaume-Uni ? Comment cela peut renforcer les relations entre les deux pays ? Peut-on espérer un accord de libre-échange entre les deux pays à l'avenir ?

- Comment l'accord d'association peut-il protéger les entreprises britanniques au Maroc ? Qu'est-ce qui va changer en termes d'importation et d'exportation depuis / vers le Royaume-Uni après le Brexit ? Y aura-t-il des modifications à cet accord en 2021 ?

Autant de questions que nous aurons avec nos imminents intervenants :

- H.E Simon MARTIN

Ambassadeur de Sa Majesté Britannique au Maroc

- Mr. Daniel KATTE

HM Consul Général du Royaume Uni et Directeur DIT au Maroc

- Mr. Paul MULLARD

Conseiller Principal en Politique Commerciale DFID - Région MENA

Cliquez ici pour inscription.

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir